psychanalyste parisPsychanalyste et Psychothérapeute de couple à Paris (32 ans de pratique clinique) propose des Supervisions de Psychothérapies de couple    psychanalyste paris
psychanalyste à Paris
la Psychanalyse freudienne
La Psychothérapie Analytique
La Psychothérapie de couple
Le couple en question
L'anxiété
Psychanalyse et religion
Indications de la Psychanalyse
photo du psychanalyste Paris
Gérard VIGNAUX co-auteur des livres "Parlons PSY" et "Un psy pourquoi faire" 
Président de l'Institut d'éthique contemporaine
psychanalyste Paris
psychanalyste paris Pour me joindre à PARIS tél : 06 64 92 01 96psychanalyste paris
Mon itinéraire  psychanalyste paris supervision psychotherapie couple

Psychologue clinicien diplomé DEA, DESS + stages et nombreux séminaires de formation puis de perfectionnement dont certains à la SPP.

Psychothérapeute en CMPP et Psychanalyste / Psychothérapeute individuel / Psychanalyste / Psychothérapeute de couple en cabinet libéral pendant 32 années de pratiques. (Je ne reçois plus de patients mais je propose des supervisions pour jeunes Psychothérapeutes de couple).


Couples contemporains et évolution des moeurs Psychanalyste paris

D'une façon bien différente de l'arrangement traditionnel du mariage par la famille ou bien d'un choix individuel du conjoint s'appuyant sur la seule volonté d'acquérir un statut social, le couple contemporain se constitue dans une recherche complexe essayant de satisfaire de nombreux critères difficilement atteignables .


La métamorphose du couple contemporain marque une des étapes charnières de l'évolution des moeurs dans notre civilisation. Ainsi le rejet des contraintes excessives, la recherche de plus de liberté et la libération de la femme impliquent une recomposition fondamentalement différente des règles de la vie conjugale. Les règles traditionnelles où les partages des rôles et des responsabilités qui étaient auparavant parfaitement clivés et inégalitaires ne sont plus reconnus comme des valeurs acceptables. L'attente est immense, les tentatives nombreuses deviennent de véritables apprentissages qui mobilisent beaucoup d'énergie de moyens et les déconvenues se multiplient avant d'atteindre une éventuelle construction fiable.


L'observation d'un grand nombre de ces couples en mutation permet d'identifier des éléments d'étayage nécessaires à l'épanouissement du couple, c'est bien la présence ou l'absence de ces déterminants qui va orienter celui-ci vers la continuité ou la rupture.


Plus que jamais, le désir et la satisfaction du plaisir sexuel est un élément essentiel qui, dans la plupart des cas , fait loi dans l'indispensable fondation. Placer le désir en priorité est un retour vers un fondement naturel et vers une sagesse épicurienne. C'est le domaine où l'éthique a le plus évolué, anciennement encadrée de multiples façons ; la sexualité se trouve seulement limitée par le consentement des conjoints. Cette libération amène un rapprochement des partenaires mais provoque beaucoup d'interférences extérieures. Les aventures extraconjugales peuvent participer aux réveils des pulsions mais peuvent aussi amener la rupture. Ainsi donc cette évolution de la sexualité possède des avantages évidents mais assume rarement une permanence et une fiabilité à long terme. Les fluctuations de ce désir qui ne manquent pas de se produire représentent des éléments d'instabilité notoire.


Le sentiment d'admiration si utile dans l'éducation se développe d'une façon particulière dans le couple où les deux partenaires sont complémentaires et découvrent que l'autre possède ce qu'il ne possède pas lui même. Hors de la toute puissance, le manque ressenti par chacun trouve un solutionnement, c'est donc un ciment solide dans le sens où sa durabilité peut être un élément stabilisateur pendant les crises et les conflits conjugaux.


L'éthique élémentaire du couple, à savoir prendre soin de son partenaire (pour les couples mariés la règle est édictée lors de la cérémonie « les époux se doivent mutuellement secours, assistance... ») va dans le sens de permettre et de créer un attachement. Ce sentiment existe bien sûr dans le couple sur le modèle de ce que chacun a pu connaître dans son enfance, à savoir de développer une relation d'attachement avec la personne qui prend soin de lui de façon cohérente et continue.


D'une façon traditionnelle, sous les directives et les pressions familiales, les couples se formaient pour sauvegarder et perpétuer les acquis familiaux. Par nécessité de subsistance, par volonté de transmettre des valeurs ou par souci d'acquérir davantage de puissance, la première utilité de former un couple était celle d'acquérir un statut social. De nos jours la perte d'influence de la famille libère les jeunes en age de recherche de partenaires de cette contrainte et la volonté d'acquérir un statut social est plus personnelle que conjugale. Le déclin de ce pilier traditionnel se fait au bénéfice d'un nouvel élément déterminant celui d'une bonne affinité des goûts et des idéaux des partenaires. Ainsi les sites de rencontres comme les discussions entre amis et entre amis d'amis ciblent la recherche de points communs. Avec une recherche omniprésente, comment identifier les loisirs, les pratiques sportives, les préférences culturelles, les convictions politiques, écologiques de son éventuel partenaire. Dans cette société pluraliste où il existe des systèmes de valeurs diversifiés, la construction d'un foyer (comme toute autre construction humaine solide) nécessite un positionnement cohérent des règles de vie et les nouveaux couples se trouvent sur ce cheminement.


La disparition progressive de la contrainte dans le couple modifie toute la logique, le mécontentement de l'un ou de l'autre s'exprime avec nuance et avec de moins en moins de violence, telle est la règle implicite qui s'installe. La demande d'attention et la prise de distance sont des régulateurs puissants qui permettent de résoudre nombre d'insatisfactions. Lorsque existe le réel désir de rester ensemble, il existe comme jamais cela n'avait jamais existé des moyens d'aménagement et d'évolution. Ainsi la durabilité du couple repose sur les possibilités d'engager successivement des tranches de vie contrastées et la psycho-rigidité de l'un ou l'autre des partenaires ou des deux représente un obstacle majeur.


La période de crise morale dans laquelle nous sommes ouvre magistralement la porte à la création de règles nouvelles librement consenties. Le couple représente un des lieux de discussion où peut s'élaborer une façon de vivre mieux.

       Utilité d'une supervision en Psychothérapie de couple Psychanalyste paris

La Psychothérapie de couple est la forme de Psychothérapie qui s'est la plus développée depuis une douzaine d'années en France, elle répond à une demande de nombreux couples en difficulté ou simplement en questionnement.

Contrairement aux thérapies individuelles où le travail interprétatif vise les processus psychiques d'une personne, l'activité interprétative dans les psychothérapies de couple concerne un autre domaine complexe, celui où s'articule la dynamique du couple. Pour bien comprendre la dynamique des couples en consultation, il est nécessaire de posséder une longue pratique. Cette pratique peut se transmettre entre psychothérapeute seniors et juniors, c'est tout le rôle de la supervision qui permet d'accompagner les premieres années d'un psychothérapeute qui ne possède pas encore suffisament d'expérience.


ychanalyste paris Pour  me contacter :  06 64 92 01 96 Psychanalyste paris

Psychanalyste paris  numéro ADELI : 75 93 0594 9 (enregistré à la DASS de Paris) Psychanalyste paris

psychanalyste paris le Forum de Gérard VIGNAUX psychanalyste paris

Vous pouvez écrire vos témoignages, poser vos questions, répondre aux questions déjà posées et dialoguer entre vous.
Cliquez sur : Forum PSY


Divers LIENS :
psycho ressources
Psychanalyste référencé par GOOGLE     psy nergie  

La boussole-fr.com         capcampus.com      francité       cocoledico        blackmagic       institut d'éthique contemporaine